Dans cet article, je vais t'expliquer comment le bol tibétain peut te soigner.

Avant tout, vous devez savoir qu’un vrai bol tibétain, en tout cas, un traditionnel est fait à la main et est composé de pas moins de 7 métaux précieux  : l'or pour le soleil, l’argent pour la Lune, le mercure pour Mercure, le cuivre pour Vénus, le fer pour Mars, l'étain pour Jupiter, et le plomb pour Saturne.Les 7 métaux représentent en fait les 7 chakras.

En fait, encore une fois rien fait n’est par hasard. Il y a beaucoup d’intelligence et de savoir-faire dans chacun de ses bols. Le processus est long et nécessite plusieurs étapes. Il faut tout d’abord créer une galette avec les 7 métaux avec un dosage précis pour avoir l’équilibre parfait, un peu comme on pourrait le faire pour un parfum. Ensuite, 3 marteleurs vont frapper la galette chauffée pour lui donner sa forme. D’autres opérations peuvent intervenir telle que la décoration avec des écritures saintes et des mantras comme le célèbre "Om Mani Padme Um". Cela nécessite une journée de travail pour plusieurs personnes pour un seul bol.

Maintenant, penchons-nous sur pourquoi un bol tibétain aurait une capacité de guérison sur nous. Comme vous le savez notre corps est composé de plus de 65% d’eau et que notre corps n’est que vibrations (cf. physique quantique). L’eau réagit particulièrement aux vibrations, et le bol tibétain, émet une onde particulièrement guérisseuse que l’on appelle l’onde alpha. Et cette onde alpha, va donc avoir un impact direct sur tout notre corps.

Comment faire ? La pratique veut que les bols soient disposés sur le corps, ou mis en vibration dessus, par taille. Du plus petit bol au niveau de la tête, au plus gros au niveau des pieds. Si tu es seul(e), tu le mets sur ton ventre et ensuite tu le fais sonner à côté de ta tête. Pendant ce temps tu fermes les yeux et tu écoutes le son produit par ton bol juqu’au bout en faisant des respirations profondes. Enfin, tu peux le faire chanter et écouter ce son magique pendant quelques secondes pour t’apporter un bien être immédiat.

Je vous propose d’écouter le son de plusieurs de mes bols personnels. N’hésite pas à fermer les yeux et à respirer profondément (cf. vidéo).

Je t'invite mon frère, à me laisser en commentaire ce que tu as ressenti à l’écoute de mes bols tibétains, lequel t'a le plus marqué. Pense également à partager cet article. Tu connais certainement quelqu’un qui serait intéressé par ce sujet.

Namasté mon frère.


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré